Super flemish, ou quand Superman porte une collerette élisabéthaine !

« Et si Superman était né au XVI e siècle ?
Et si Hulk avait été Duc ?
Et si Van Eyck avait fait le portrait de Blanche-Neige« 

On est d’accord, j’aurais pu faire mieux niveau titre. Mais il était difficile de faire plus « sexy », ce d’autant plus que l’art (et particulièrement la peinture) ça se vit. On l’observe, on la découvre, on l’examine minutieusement. Je ne sais pas vous, mais j’ai toujours été fascinée par ce talent, proche de la magie à mes yeux. Ces tracés parfaits, ce savant mélange de couleurs qui créent des œuvres inestimables. L’art, c’est subjectif. Une question de sensibilité, et parfois même d’éducation. Je ne sais pas si mon histoire familiale y est pour beaucoup, mais l’art pictural est parmi mes favoris.

Justement, j’ai découvert il y’a quelques jours des œuvres originales, réalisées par le photographe français Sacha Goldberger. Son idée : mixer l’univers des Super héros (et autres personnages issus de Star Wars ou encore Disney), avec celui des portraitistes flamands (17ème siècle, soit en plein âge d’or). C’est audacieux, ce d’autant plus qu’il s’agit ici de replacer des personnages tout droit sortis de la culture US –  et donc du Nouveau Monde – dans un décor et une ambiance très européenne, celle de l’Ancien Monde.

« Il révèle la matière par la lumière afin de montrer la noblesse et la fragilité des super-puissants de tous les temps. De toute évidence, en photographiant la lumière, on capture l’ombre.

Il invite aussi à la fête des héros de contes pour enfant afin de parfaire la confusion et achève d’inscrire dans l’histoire tous ces personnages devenues icônes pour dévoiler leur humanité, tels qu’en eux-mêmes : fatigués d’avoir à sauver le monde sans répit, promis à une destinée d’immortalité interminable, à jamais prisonniers de leur personnage. 

Ainsi, ces héros, qu’ils soient perdus sur la terre ou encore contraints à l’anonymat sont dans une forme de négation de leur propre image. Ces portraits leur donnent une chance de «réparer» leur narcissisme nié. Par le dérèglement temporel qu’elles produisent, ces images nous laissent découvrir, sous la patine du temps, une mélancolie inattendue chez ceux qui sont destinés à être invincibles. »

Personnellement, je suis hyper fan et je trouve qu’on perçoit de façon assez distincte l’aspect vulnérable (en fait très humain) de ces personnages surpuissants.

Aaah si j’étais riche… je ne serais pas contre l’idée d’avoir l’une de ces photos dans mon salon (je vous laisse deviner laquelle). Si vous souhaitez découvrir les autres photos, rendez-vous sur le site de l’artiste 

*Minute perso* Petite dédicace à mon Amoureux qui passe de temps en temps ici. Petit clin d’oeil, tu sais pourquoi ❤

Convention_STYODA30497_10 SuperHérosFlamands_Wonderwoman_21 SuperHerosFlamands_Superman_RGB1998_031 SuperHerosFlamands_CatwomanFace_009 Convention_STELODIE_BIKER30794_08 15_07_13_Super-Héros-Flamands-_05_blanche_neige_0376_07

 

 

Publicité

Un petit bavardage avec moi ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s